VIVRE ENFIN DE LA PHOTO

Entreprends avec joie et efficacité en tant que photographe professionnel (et tords le cou au cliché de l'artiste fauché)

1ère édition • fin 2022

à venir

• 

Recevoir les informations en avant-première par mail

S'inscrire sur liste d'attente

 •

VOUS AVEZ BESOIN :

  • de lien avec d’autres professionnels de votre domaine
  • d’y voir clair dans votre démarche et vos élans créatifs
  • de trouver, explorer et peaufiner votre style photographique pour cesser de vous comparer
  • de créer des offres qui vous ressemblent
  • d’entreprendre avec conscience sans vous épuiser
  • d’apprendre à poser des limites claires avec vos client.e.s et collaborateur.rices
  • d’avoir confiance en vous et en vos créations
  • de retours bienveillants et constructifs sur votre travail
  • d’apprendre à sélectionner vos images pour créer une vitrine cohérente
  • de renouer un rapport à l’argent sain dans votre activité

Mon chemin d’enseignante fonctionnaire, à artiste photographe.

A 18 ans, malgré ma passion déjà forte pour la photographie, je suis ce que tout le monde veut de moi : je commence des études, sans trop savoir où je vais, qui me mèneront à l’enseignement. Je décide alors que la photographie restera une passion, et je n’ai aucune envie d’y mêler l’argent.

A 25 ans, après plusieurs désillusions du métier de prof, je renoue avec la photographie qui ne m’a jamais vraiment quittée. Je n’ai en effet jamais cessé de pratiquer de façon amateur, en prenant en photo ma famille, mes amies, des voyages… Je réalise plusieurs projets personnels, notamment de reportage, et je continue les autoportraits et quelques séances de portraits.

A 27 ans, je crée mon auto-entreprise pour pouvoir recevoir l’argent d’expositions que je réalise dans ma région et de la vente de tirages. Je cumule alors mes deux activités professionnelles, et je commence lentement à penser et à préparer mon départ de l’Education Nationale.

A 28 ans, j’obtiens une année de disponibilité, que je renouvellerai pour un an supplémentaire. Mon entreprise est toute jeune, mais les projets se multiplient, je fais des rencontres clés, et je travaille d’arrache pied. Je sens que mon style s’approfondit, que ma démarche devient de plus en plus claire. Je fais aussi de multiples erreurs qui retardent et freinent mon expansion, notamment financière. Mon entourage me dit alors des phrases comme “si tu gagne de l’argent avec tes photos, c’est que ce n’est pas de l’art”. Je reçois des messages sur les réseaux sociaux “tu fais des collab’ ?”, j’accepte de travailler gratuitement, alors que les questionnements continuent “mais tu n’en vis pas, si ?”…

A 29 ans, à force d’apprentissage, je pose des limites claires, j’augmente mes tarifs, je crée des offres qui me ressemblent. Je n’actualise plus ma boîte mail pour voir si j’ai des demandes et du travail, je ne démarche plus, maintenant, j’ai du mal à gérer la quantité de demandes. Des femmes font parfois jusqu’à 1000 kms de voyage pour être devant mon regard et bénéficier de mes propositions.

A 30 ans, après 2 ans de disponibilité, je demande et j’obtiens une rupture conventionnelle. Je fais le constat que mon entreprise me rémunère alors plus que mon ancien métier de prof. Mes revenus sont stables, mes client.e.s également. J’ai également écrit, réalisé, un livre d’art, Filles de la Terre, qui a été financé à 200% en crowdfunding et soutenu par plus de 270 personnes.

Aujourd’hui, après une bonne prise de recul, des erreurs, et beaucoup d’élans et d’efforts, ma rémunération me permet d’accomplir mes rêves, comme celui d’acheter un lieu de vie près de la nature, pour entamer une transition de vie soutenable et cohérente avec mes valeurs.

J’ai envie de transmettre humblement ce que j’ai appris, pour vous éviter des erreurs classiques, pour progresser ensemble, et vous aider dans votre expansion d’artiste photographe. Changer de regard sur votre création et relier entrepreunariat et art.

POURQUOI CETTE FORMATION ?


Peu de photographes auto-entrepreneurs génèrent suffisamment de revenus pour vivre et la majorité de ceux ci, sont au SMIC (source INSEE, 2013)

Pourquoi je crée cette transmission ? Parce qu’elle n’existe pas.

Aujourd’hui, il y a :

  • les formations techniques en ligne très spécifiques (une sur la retouche photo, une sur le shooting, une sur les tirages photo, une sur le matériel…)
  • les formations scolaires à 10 000 euros sans clés concrètes et pratiques sur le métier d’aujourd’hui
  • les formations marketing aux méthodes d’entrepreunariat froides, qui vendent du rêve, mais qui sont éloignées de la créativité naturelle d’un artiste

De plus, ces formations se font souvent en autonomie (donc face à ton écran, seul.e), sans possibilité réelle de poser des questions et d’interagir. J’ai donc fait le choix d’une formation entièrement en live (avec replays dispos) pour être réellement avec vous, dans ces temps de qualité et d’énergie positive.

J’ai appris seule, en autodidacte et j’ai fait beaucoup d’erreurs, j’ai perdu du temps et de l’argent. Mais aujourd’hui j’ai envie de transmettre des clés, ce changement d’état d’esprit qui m’a fait m’expandre mois après mois (d’un chiffre d’affaire néant à une meilleure rémunération par rapport à mon salaire d’enseignante)

Aujourd’hui, je vis de ce qui me fait vibrer, de ma création artistique. Je suis libre de mes horaires et de mon organisation, libre de dire oui ou non, je me sens profondément à ma place, et je n’ai pas sacrifié ma sécurité financière.


Rendre les artistes photographes autonomes dans leur stratégie et leur communication, dans leur façon d’entreprendre. Soutenir le travail des artistes, c’est contribuer à la beauté du monde. Guider les autres à se rémunérer pour leur travail, c’est contribuer au rayonnement de l’art, et à sa valorisation. 


À QUI S’ADRESSE CETTE FORMATION ?

  • À toutes celles et ceux qui ont envie de faire la bascule entre amateur et professionnel
  • Aux professionnel.les qui ont des difficultés, acceptent des projets qui ne leur apportent que peu de choses, comptent leurs sous à la fin du mois et se dégoutent peu à peu de leur métier
  • Aux personnes en transition pro, qui ont un travail alimentaire et qui aimeraient vivre de ce métier passion, sans passer par de multiples difficultés
  • Aux débutants qui ont de l’élan, une sérieuse envie de s’améliorer, d’évoluer dans leur passion et dans leurs futures pratiques professionnelles

 

Questions éventuelles

Dois-je obligatoirement être présent.e lors des lives ?

Non, les replays seront disponibles pour pouvoir rattraper. Cependant, je recommande fortement d'être présent.e à chaque live, notamment pour bénéficier de l'énergie du groupe. 

Je ne suis pas disponible à ces dates, y aura t-il d'autres éditions ?

Je ne prévois qu'une seule édition par an. Vous pouvez vous inscrire sur la liste d'attente pour être informée dès l'ouverture d'une 2ème édition.

Est-il possible de payer en plusieurs fois ?

Oui ! Il sera possible de payer en 2 ou 3 fois, par virement bancaire, sur simple demande par mail et sans frais supplémentaires.


• 

Recevoir les informations en avant-première par mail

S'inscrire sur liste d'attente

 •

Using Format