TRANSMISSION

Juillet 2018, je pars pour la Drôme provençale. Ici, une femme vit dans une oasis. 

Sa mission de vie : 

transmettre ses expériences aux femmes et nourrir la vie. 

Ljiljana est une femme à la fois ordinaire et spéciale.

Après une enfance paysanne en Yougoslavie, elle part dès 16 ans sur les chemins du nomadisme et de l'exil parsemé de guerres et de violences.

Elle aura vécu dans 8 pays, une 20aine de villes et 45 maisons.

Elle aura 3 enfants, s'engage au côté de la Palestine, vit 10 ans au Liban.

Aujourd'hui, elle parle 5 langues, a écrit deux livres sur l'alimentation, est engagée dans l'accueil des migrants.

Le fil conducteur de sa vie : la pédagogie autour de la santé des êtres humains et de la Terre.

Elle transmet par un stage, dans lequel j'ai pu m'immerger, apaisement, force et espoir aux femmes en les reconnectant à la nature et à leur nature. 

Ljiljana fêtera cet été ses 70 ans.


Portrait de cette belle grand mère spirituelle qui a trouvé sa place et qui fait tant pour la vie sous toutes ses formes. 

Se nourrir & nourrir les autres

Après nous avoir enseigné quelques bases de la médecine traditionnelle chinoise et notamment le concept de feu digestif, Ljiljana nous fait cuisiner avec elle chaque repas. Ici, on mange végétarien, et majoritairement sans gluten. Tout est issu de l'agriculture biologique et acheté au plus proche possible pour soutenir les paysans de la Provence. La nourriture est ainsi de saison, et vient majoritairement de la région. 

Plusieurs heures avant le repas, on se met toutes ensemble à découper des légumes, à récupérer des herbes aromatiques au potager qui est en contrebas du terrain, à réaliser des assaisonnements et à observer la beauté de ces légumes et ces fruits.

Souvent, Ljiljana nous arrête, et nous montre les feuilles imbriquées d'un oignon rouge, l'intérieur d'une courgette, la couleur des abricots. On prend le temps, la préparation des repas est un moment de partage, d'admiration, où nos sens s'éveillent. 

Cake froid féta, courgettes, menthe, agar-agar.

Une attention toute particulière est accordée à l'équilibre des repas, à leur saveur, et à l'esthétisme des plats. 

Une fois à table, on prend le temps de respirer avant de manger, d'observer nos plats et de se remercier les unes les autres, de remercier les paysans qui ont permis ce repas, et la terre qui a fait poussé cette nourriture. 

Prendre soin de soi, 

des autres et du monde


- Se reconnecter à soi -

Tous les matins, nous faisons du Chi-Gong. Pour remettre le corps en mouvement, et l'énergie qui circule en lui. Le corps, notre enveloppe de toute une vie, se réveille ainsi. 

Entre chaque moment important de la journée, Ljiljana nous rappelle aussi de prendre une pause de 15 minutes pour nous même : dormir, se poser simplement, aller se rafraîchir au bassin, dessiner, méditer, lire, aller prendre une douche à l'eau de pluie, se balader dans les environs...

S'écouter et écouter les besoins de son corps, c'est un élément essentiel du bien être. 

Arnica

Lavande

Un soir, nous allons cueillir de la lavande sauvage sur les montagnes. Après une nuit dans un drap, nous récupérons les fleurs de lavande en enlevant un maximum de tiges avec un tamis. 

Filtration de la macération des fleurs de millepertuis. 


Baignées pendant minimum 21 jours dans de l'huile (olive, sésame ou tournesol) par la technique de macération, ces fleurs de lavande permettront ainsi de constituer des baumes pour le corps, au vu des qualités médicinales de cette plante.

Découpage de l'aloe vera pour en récupérer le jus.

Crème pour le visage : huiles végétales (issues de la macération), cire d'abeille, gel d'aloe vera, huiles essentielles. 

Ljiljana nous apprend ainsi à faire nos propres cosmétiques avec peu de choses, mais issus de la nature et d'une grande efficacité pour les coupures, les douleurs musculaires, aux articulations, le soin du visage et des cheveux, ou tout simplement pour se masser.  

- Prendre soin des autres -

Plusieurs fois durant cette semaine passée, nous nous écoutons : nous ne nous coupons pas la parole, prenons le temps de discuter. Et quand l'une a besoin de s'isoler, de prendre un temps pour elle, ce temps est respecté, sans jugement. 


Au cours d'une veillée dans les montagnes, après la cueillette de lavande sauvage, Ljiljana nous confie son parcours de vie. Les étoiles apparaissent une par une au dessus de nos têtes, et le soleil se couche derrière les collines au loin, pendant qu'elle nous transmet une grande force pour aller au bout de nos projets respectifs. Un message me marquera : les obstacles que la vie nous impose ne sont pas là pour nous faire tomber mais pour grandir.

Ljiljana est à la fois la grand mère qui transmet ses expériences, et l'oreille attentive aux états d'âmes. 

- Agir pour le monde & la planète -

Le lieu dans lequel vit Ljiljana est une oasis de paix : il y a des arbres partout, les chatons courent dans tous les sens, le terrain est exposé plein sud, les papillons volent en grand nombre, et les cigales chantent avec générosité. 


Le bassin apporte la fraicheur et est rempli par une source qui permet de s'approvisionner en eau potable. L'eau de pluie est récupérée pour faire la vaisselle et se laver. Les toilettes sèches et le coin douche ont été fabriquées par le mari de Ljiljana, Luc, qui est également céramiste. La vaisselle a donc été faite par ses soins. Le potager permet de compléter les repas. La tente mauritanienne et les cabanons en bois permettent de dormir au choix dehors ou protégé. 

Tout a été construit et réfléchi pour laisser le moins de trace possible quand Ljiljana et Luc partiront de ces lieux. La nature pourra ainsi reprendre très rapidement ses droits sans que l'on se doute qu'il y avait ici des humains. 

Un feu de camp le soir après manger, et nous discutons ensemble du féminin et du masculin, de nos enfances et adolescences, de l'état de la société, des changements à venir, de ce qu'il nous reste à accomplir. Chacune de nos côtés & ensemble.

Merci aux belles Léa, Anne-Sophie, Françoise et Stéphane rencontrées lors de ce stage riche en émotions et apprentissages.

Un grand merci à Ljiljana, pour son accueil, son authenticité, sa chaleur et sa bienveillance. Quel bonheur d'avoir croisé son chemin. 

Plus d'infos sur les stages organisés par Ljiljana

Using Format