ESSENTIEL

Octobre 2018 - Mai 2019


Je rencontre Aurélie & Paul par hasard. Ils construisent alors, de leurs mains, ou presque, leur tiny house. Véritable choix de vie, bien réfléchi, je vois le projet et cette petite maison prendre forme mois après mois. En mai 2019, ils emménagent enfin et passent leur première nuit dans l'odeur du bois et avec autour d'eux, l'essentiel.

Un soir, en Malaisie, Aurélie a une idée. Son compagnon Paul, l'écoutera alors : le projet Pangkor est né.


"Tout homme est tiraillé entre deux besoins, le besoin de la Pirogue,

c’est-à-dire du voyage, de l’arrachement à soi-même, et le besoin de l’Arbre,

c’est à dire de l’enracinement, de l’identité,

et les hommes errent constamment entre ces deux besoins en cédant tantôt à l’un, tantôt à l’autre ;

jusqu’au jour où ils comprennent que c’est avec l’Arbre qu’on fabrique la Pirogue."

Mythe mélanésien de l’île du Vanuatu

Après être passés par une phase de recherche, de conception de leur tiny house, de réflexions autour de leurs véritables besoins, une fois le budget débloqué, les premiers achats de matériaux, la tiny se monte peu à peu. Avec l'aide de bénévoles, venant parfois de loin, curieux d'apprendre, les bases sont là. Paul apprend sur le terrain à bricoler, scier, fixer, lui qui n'y connaissait rien. 

Il y a aussi des moments de doute, des coups durs, une tempête, une tente qui s'écrase sur la tiny et risque de l'abîmer, et puis la persévérance de ces deux là, qui coûte que coûte rendent leur rêve réalité.

Using Format